Sortie le 20 octobre de « Talents gâchés » (Ed. de l’Aube)

Capture d’écran 2015-10-11 à 21.20.04

Les discriminations liées à l’origine coûtent cher à la société et à l’économie françaises. Le calcul que nous faisons est que 10 milliards d’euros manquent à gagner chaque année car l’État investit et forme une jeunesse qui souffre de discriminations et qui, faute d’embauche, ou faute de recrutement à son niveau de compétences, ne contribue pas, ensuite, à produire la richesse nationale.

Il faut donc inventer de nouvelles perspectives pour cette jeunesse dite « de banlieue », dont les talents sont gâchés par un pays qui ne la reconnaît pas à sa juste valeur.

Pour tout renseignement sur l’ouvrage, contacter les Editions de l’Aube.

(Livre co-écrit avec Virginie Martin, et réalisé grâce au soutien du Think tank different et de l’ACSE-CGET)