Capture d’écran 2015-06-24 à 11.06.57

Remise du rapport sur l’engagement des jeunes à Patrick Kanner, le 22 juin 2015

24 juin 2015 admin 0

Le 22 juin 2015, Jean Pisani-Ferry, commissaire général à la stratégie et à la prospective, remettait à Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le rapport qu’il nous avait commandé sur l’engagement des jeunes.

Ce rapport, que j’ai co-écrit avec Béligh Nabli, contient 25 propositions sur l’engagement bénévole, le volontariat et la place des jeunes dans les instances de décision.

Unknown

Pour en finir avec le cumul des mandats, ouvrons nos institutions

6 juillet 2014 admin 0

Plurielle, ouverte sur le monde, davantage diplômée et connectée, la société française vit des mutations fondamentales et irréversibles: elle est de plus en plus avide de fluidité et d’horizontalité. Ces évolutions ne sont pas sans susciter certaines peurs – d’une fragilisation identitaire, de tensions communautaires, etc. -, qui sont d’autant plus fortes que les pouvoirs publics et privés ne prennent pas suffisamment acte des richesses et des opportunités dont ces mutations sont porteuses.

Mettre un terme à la spirale de défiance à laquelle les institutions sont confrontées suppose donc de recréer un véritable projet politique et de faire le choix d’orientations claires et assumées, en acceptant le monde tel qu’il est. C’est l’un des points essentiels traités dans le rapport « Quelle France dans 10 ans? » de France Stratégie, remis récemment au Président de la République.

Modèle-républicain

« Quelle France dans 10 ans ? », Rapport pour le Président de la République

25 juin 2014 admin 0

Quelle France dans 10 ans ? Restaurer la confiance dans le modèle républicain, c’est élaborer un véritable projet politique pour la France qui permettra d’adapter davantage l’État à l’évolution des besoins de la société. Tout d’abord, il s’agira de moderniser les institutions démocratiques, notamment en poursuivant la réforme de la représentativité élective, pour rapprocher les citoyens des décisions. De plus, afin de lutter contre le sentiment de délaissement d’une partie de la population, les pouvoirs publics devront rendre plus effective la lutte contre les discriminations et garantir à tous un accès aux services publics, en tout point du territoire. Ces mesures sont indissociables d’une réforme globale de l’organisation territoriale qui donnera aux différents pouvoirs des moyens d’action réels pour répondre aux nouveaux besoins économiques et sociaux.

No Picture

La prise en compte de critères ethniques et culturels dans l’action publique. Une approche comparée

22 avril 2011 admin 0

Le cadre républicain français est très attentif au principe d’égalité et à la neutralité au regard de tout critère lié à l’origine ou à la religion. Il s’agit, selon la terminologie en vigueur, d’un modèle « color-blind ». D’autres pays insistent plutôt sur une approche « color-conscious » : selon eux, cette approche permettrait d’une part de lutter efficacement contre les discriminations et d’autre part de promouvoir le « vivre-ensemble » à travers la reconnaissance de spécificités culturelles.